Bataille Food·Bê-a-bá da cozinha / Techniques culinaires·Bebida / Boisson·Bela, glutona e do mundo / Cuisine du monde·Brasis / Cuisine brésilienne·Desafios entre blogs / Défis culinaires·Francês / Français

Boba, le thé aux gros perles de tapioca

bubble tea - chaud patate 12.jpg

brasil     versão em português das pérolas de tapioca aqui     brasil

fr.png     version en français     fr.png

Bonjour, bonjour ! C’est fini pour les vacances et je vous souhaite une très bonne rentrée, mes cher.e.s gourmand.e.s ! Et lorsque vous revenez justement dans la semaine de commémoration de l’anniversaire de la séparation du Brésil de son colonisateur Portugal (7 septembre 1822), je vous reçois avec les couleurs du drapeau du pays. Mais je suis obligée de dire : c’est extrêmement difficile à fêter une date qui représenterait l’autonomie et la fierté nationale, lorsque nous sommes dirigés par un président dont les politiques et comportements sont en train de défaire les conquêtes historiques du peuple brésilien, de détruire notre environnement et l’agriculture écologique, de massacrer les différents groupes sociaux qui n’ont pas le droit d’être chez son gouvernement, de disséminer la haine et les valeurs antidémocratiques, de couper de l’agenda tout investissement vers l’éducation et la science, de voler nos droits et notre futur.

Manger est un acte politique et à travers le travail de la nourriture j’arrive à m’exprimer. Le choix de la fécule de manioc pour cette Bataille Food a un propos. En temps de tragédie écologique, avec cette recette je veux rendre hommage à la 🌳🌳🌳forêt amazonienne🌳🌳🌳 qui est pour le Brésilien bien plus qu’un patrimoine naturel. L’Amazonie est tout à fait insérée dans la formation de la culture alimentaire populaire au Brésil et j’ose dire qu’elle représente notre identité, surtout au nord et au nord-est du pays. Originaire de la partie brésilienne de la forêt, la Manihot utilissima, décrite en 1576 par les portugais comme similaire à l’igname, reinait déjà entre différentes tribus indigènes tout au long des Amériques centrale et du sud:

« Et deuez penser que depuis le Péru, Canada, et la Floride, en toute ceste terre continente entre l’Océan et la Macellanique, comme l’Amérique, Canibales, voire iusque au destroit de Magellan, ils usent de ceste farine, laquelle y est fort commune, encore qu’il y a de distance d’un bout à l’autre de plus de deux mille lieux de terre ». (André Thevet, Singularités, 1555, p. 302)

Et bien, aujourd’hui je travaille la fécule de manioc pour fabriquer mes billes de tapioca maison, histoire de pouvoir les colorer en jaune, ici avec du curcuma. Le processus est bien amusant et adapté à partir de cette vidéo. Puis, je prépare une tisane naturellement bleue avec la fleur de pois papillon dont le nom en portugais est « cunhã » qui signifie femme (voire femme indigène ou jeune femme) et dont le nom scientifique est Clitoria ternatea à cause de la similarité des pétales avec l’organe sexuel féminin. Si le féminisme aurait une fleur symbole… Ce qui je cherchais avec cette expérimentation c’était un effet visuel où les billes jaunes, au contact avec le liquide bleu, deviendraient vertes. En effet elles ont reçu un aspect verdâtre, mais pas proprement vert. Mais ça va, on a presque un drapeau entier ! ^^

perles de tapioca jaunes au cucrcuma - chaud patate 01.jpg

Sagu: les perles de tapioca (fécule de manioc)

Super amusant à réaliser, je vous montre comment fabriquer des perles de tapioca maison. L’avantage de produire nos boules c’est de pouvoir les colorer comme on le veut. Au thé d’hibiscus on aura des perles rouges; au jus de betterave des perles roses; au sucre muscovado des perles marron; au café des perles noires; au jus de carotte des perles orange; au matcha ou au jus d’épinard, deux tons de vert; aux fleurs de clitoria des jolies boules bleus. Pour mes perles jaunes j’ai pris du curcuma e je vous délivre les pas à suivre.

Pour cette recette j’ai utilisé:

  • 180 g d’eau (1/3 tasse = 180 ml)
  • 45 g de sucre blanc (1/4 tasse = 60 ml) + 2 càs de sucre après cuisson
  • 3 g de curcuma (1 càc = 5 ml)
  • 140 g de fécule de manioc / tapioca starch ( 1 tasse = 240 ml)
perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 04.jpg
Sucre, curcuma, eau et fécule de manioc.

Dans une poêle faites chauffer l’eau avec le sucre et le curcuma. Lorsque le sucre est dilué et l’eau commence à bouillir, ajoutez un peu de fécule et remuez. Vous obtiendrez une pâte gluante. Coupez le feu et ajoutez le reste de la fécule.

perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 05
Transférez le tout à un plan de travail et commencez à travailler la pâte chaude à fin d’incorporer toute la fécule. Si la pâte reste trop sèche à la fin, ajouter 1/2 càs (7,5 ml) d’eau chaude au mélange.
perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 06
Lorsque la pâte devienne lise, homogène et ne colle plus à la main c’est bon. Quelle couleur !!
perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 07
Alongez la pâte pour obtenir des boudins ayant la moitié d’épaisseur de ces de la photo.
perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 08
Ensuite, portionnez-les et modelez individuellement chaque bille avec les palmes des mains. Une goute d’eau au bout des doigts aide à les rouler et donner des jolies formes bien rondes.
perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 09
Laissez-les dans un bol avec un peu de fécule pour éviter qu’ils collent entre eux. Avant de cuire les perles de tapioca, ôtez l’excès de fécule à l’aide d’un tamis.
perles de tapioca jaunes au curcuma - chaud patate 10
Faites cuire les perles de tapioca dans environ 2 litres d’eau bouillante pour 30-45 minutes, en remuant régulièrement pour éviter qu’elles collent. Coupez le feu et laissez reposer encore 15 minutes avec couvercle.
perles de tapioca jaunes au cucrcuma - chaud patate 02.jpg
Elles seront donc translucides et brillantes. Égoutez les perles cuites à l’eau froide. Gardez-les dans un bol et y ajoutez 2 càs de sucre, ça évitera qu’elles désechent et collent entre elles.

Première partie de la recette réalisée, vous pouvez consommer ces billes dans la salade de fruits, sur les gâteaux ou en composant des desserts. Ici on le fait mode thé aux perles, donc passage à la deuxième partie : notre tisane.

thé bleue clitoria - chaud patate 03

Le thé bleu de clitoria ternatea

Si vous suivez le blog, vous avez déjà remarqué la présence des fleurs de pois papillon dans ma cuisine lors de la réalisation de cette bien jolie pâte fleurie pour la Bataille Food 66. À l’occasion j’ai côtoyé ce fort bleu par le rouge des fleurs Malvaviscus arboreos  et le vert des feuilles de basilic. Pour ma boisson d’aujourd’hui je n’ai pas trouvé des fleurs fraîches chez mon marché bio, mais j’avais acheté quand même un paquet de fleurs sèchées, juste parfait pour préparer des tisanes. L’effet visuel est super beau, mais ces fleurs n’ont aucun goût, donc l’utilisez plutôt associées aux herbes. J’ai choisi la douceur de la mélisse (Melissa officinalis). En plus, car la couleur bleue est souvent associée aux confiseries anisées (anis vert, fenouil, anis étoilé), j’ai parfumé ma tisane aussi aux graines d’anis vert.

  • 400 ml d’eau bouillante
  • 5 fleurs clitoria ternatea
  • 1 càc de graines d’anis vert
  • 3 feuilles de mélisse

Faites chauffer l’eau et coupez le feu lors des premiers frémissements. Laissez infuser dedans, avec couvercle, les graines d’anis vert, les feuilles d’herbes et quelques fleurs de clitoria pendant environ 10 minutes. Le ton fort ou subtil du bleu dépend de la quantité de fleurs utilisées.

thé bleu clitoria - chaud patate 11.jpg

La clitoria peut être trouvé au marché français par les appellations : blue tea, bluechaiblue butterfly pea flowers ou thé bleu magique (car il passe de bleu à violet lorsqu’on change son PH en ajoutant un élément acide comme le jus de citron par exemple).

Le bubble tea

Créé dans les années 1980 à Taïwan, le boba (prononciation locale du mot anglais bubble) est à l’origine un mélange de thé froid ou chaud et de lait, parfumé de diverses saveurs et additionné de boules noires de tapioca (au sucre moscovado) qui donnent son nom au thé aux perles (Wikipedia). Et voici ma version aux couleurs du drapeau brésilien et aux arômes d’anis, mélisse et curcuma.

bubble tea - chaud patate 13.jpg

bubble tea - chaud patate 14.jpg

Si la fécule de manioc ou fécule de tapioca vous interpelle, je vous propose encore d’autres recettes avec cet ingrédient. Vous allez voir, dans chaque usage on obtient un effet différent : une galette croquante chez le beiju, une omelette enrichie et nutritive chez la crepioca, ou encore comme épaississant de bouillons et sauces comme ici.

Avec cette boisson je joue avec les couleurs comme demandé par Charlie Cocotte qui organise la Bataille Food #70 suite à l’indication de notre chère Léa du blog J’aime pas la salade. Suivez ici la liste des participantes de cette édition de septembre: Valérie du blog 1,2,3 Dégustez – Valérie Loiseau – Camille Devincre avec son instagram @Kamkitch – Marie du blog Cooking and Bon Appetit – Marine avec son instagram @happy_bymarine – Élodie avec son instagram @elodiesaldo – Catalina du blog Le blog de Cata – Jenna du blog Le Bistro de Jenna – Maggy du blog Maggkitchenette – Lina du blog Le Chaud Patate – Lic du blog Aussi délicieux qu’un gâteau – Aurélie du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde – Macé du blog Les recettes de Macé – Virginie du blog Ça ne sent pas un peu le brûlé là ? – Lucie et Ariana du blog Cosmic Tomatoes – Dr Chocolatine du blog La médecine passe par la cuisine – Marie du blog Crazy Cake – Anaïs avec son instagram @sesameetcajou – Nicolas du blog Ma cuisine à moi – Delphine du blog Oh, la gourmande.. – Patricia du blog Karibo Sakafo! – Charlie du blog Charlie Cocotte – Lamia avec son instagram @la_mia_change – Gabrielle, avec son instagram @gabriellesenchet – Silvie du blog Citronelle and cardamome – Mam’s du blog Mam’s…Qu’est ce qu’on mange? – Carole du blog Ramène la popotte.

La Bataille Food est une rencontre culinaire crée par Jenna du Bistro de Jenna et à présent administrée par Valérie du 123 Dégustez. N’hésitez pas à accompagner ce qui est à la une de la page Facebook du défi, bien qu’à découvrir ici la liste des thèmes précédentes :

Bataille Food #1 : Jenna du Bistro de Jenna : la sardine
Bataille Food #2 : Nadia de Objectif : Zéro Miette : le temps des cerises
Bataille Food #3 : Virginie de Little Bouillon : Finger food
Bataille Food #4 : Gwen de Mon p’tit coin gourmand : la ronde des tartelettes
Bataille Food #5 : Gabrielle de Petite Cuillère et Charentaise : aux couleurs de l’Italie
Bataille Food #6 : Nath de Pourquoi je grossis : tellement choux
Bataille Food #7 : Anne de Miam Addict : une tartine de gourmandise
Bataille Food #8 : Marine de Marine en cuisine : le chocolat fait son show
Bataille Food #9 : Gordana de Des Recettes à Gogo : les folies de la pâtisserie et de la viennoiserie (mariage fruit et chocolat)
Bataille Food #10 : Marie de Bavardages Gourmands : le destructuré
Bataille Food #11 : Aude de J’amène le dessert : les s’mores
Bataille Food #12 : Delphine de Del’s Cooking twist : le layer cake s’invite aux couleurs du printemps
Bataille Food #13 : Sophie de J’ai le coeur gourmandise : la Bretagne s’invite à la fête, crêpes et galettes n’en feront qu’à leur tête
Bataille Food #14 : Karine de Chut je pâtisse : sexy food
Bataille Food #15 : Nathy de Kalou and Cook : voyage épicé
Bataille Food #16 : Lucie de Un week-end une recette : on retombe en enfance
Bataille Food #17 : Béatrice de Popote et Nature : invitons l’automne et les écureuils à notre table
Bataille Food #18 : Stéphanie de L’atelier de Steph et Lolie : il était une fois la magie de Noël
Bataille Food #19 : Audrey de Cooking’n Co : j’aime la galette, savez-vous comment ?
Bataille Food #20 : Lyne d’Epices et moi : un zeste d’agrumes tout en douceur
Bataille Food #21 : Stéphanie de Cuisine moi un mouton : ouvre moi ton food truck et fais-nous de la street food
Bataille Food#22 : Adeline de Cook’n blog : la ferme s’invite chez vous à Pâques
Bataille Food #23 : Dorian de Dorian cuisine mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça… : voyage en BollyFood, épices et fraîcheur
Bataille Food #24 : Jenna du Bistro de Jenna : 2 ans de la Bataille Food
Bataille Food #25 : Sandra de Cuisine Addict : brunch
Bataille Food #26 : Florence de Un flo de bonnes choses : comfort Food
Bataille Food #27 : Bénédicte de Fais-moi croquer : keep calm and eat avocado
Bataille Food #28 : Elise de And so we cook : Halloween
Bataille Food #29 : Lillie de La cuisine de Lillie : châtaignes et marrons ont revêtu leur habit blanc
Bataille Food #30 : Bénédicte de Douceurs Maison : les mignardises se teintent d’orange et se remplissent d’épices
Bataille Food #31 : Hélène de Rock the Bretzel complètement meringué
Bataille Food #32 : Agnès de Gourmande et Toquée : graines de Folie
Bataille Food #33 : Olivier de Sharing cuisine : la dolce vita
Bataille Food #34 : Oriane de La femme à tête de chou : les fruits de la mer
Bataille Food #35 : Frédérique de The Crazy oven : les métamorphoses
Bataille Food #36 : Nicolas de Nicolas est pâtissier : la géométrie
Bataille Food #37 : Gaelle de My nomad cuisine : la cuisine d’ailleurs
Bataille Food #38 : Lucie et Ariana de Cosmic Tomatoes : la cuisine fait son cinéma
Bataille Food #39 : Poppy de Poppy Seed Channel : la cuisine crue
Bataille Food #40 : Marie de Cooking & Bon Appétit : souvenirs d’Avent
Bataille Food #41 : Aurore de Aurore’s Bakery : boissons réconfortantes
Bataille Food #42 : Hélène de Keskonmangemaman? : crumble mania
Bataille Food #43 : Maman est psychomot : cachons les fruits et les légumes
Bataille Food #44 : Visites gourmandes : des produits locaux et des épices
Bataille Food #45 : Caroline de Boeuf Karottes : cocktails et herbes fraîches
Bataille Food #46 : Valérie I love cakes : le Millefeuille
Bataille Food #47 : Lova de Graine de Faim Kely : sandwich du Monde
Bataille Food #48 : Justin de The Garden of Delights : l’as du goûter, c’est moi
Bataille Food #49 : Nicolas de Dans ma cuisine à moi : par ici la bonne soupe
Bataille Food #50 : Nathalie de Une cuisine pour voozenoo : poêlées d’automne
Bataille Food #51 : Maggy de Maggkitchenette : mises en bouche en habits de fêtes
Bataille Food #52 : Lova de Graine de Faim Kely : boissons chaudes réconfortantes
Bataille Food #53 : Martine de Un grain de sel et gourmandises : des crêpes
Bataille Food #54 : Céline de Platapons : la St Patrick
Bataille Food #55 : Stéphanie Par amour des bonnes choses : une cocotte sur la table
Bataille Food #56 : Dr Chocolatine de La médecine passe par la cuisine : la crème de la crème
Bataille Food #57 : Brian de Brian Iz In The Kitchen : à ras le bowl !
Bataille Food #58 : Valérie de 123Dégustez : les herbes aromatiques
Bataille Food #59 : Christine de Pause nature : le trompe l’oeil
Bataille Food #60 : Samar de Mes Inspirations Culinaires : promenons-nous dans les bois
Bataille Food #61 : Maeva de Cook A Life! by Maeva : un petit-déjeuner en P
Bataille Food #62 : Marion de Marion’s Bakery : Itadakimasu !
Bataille Food #63 : Lina de Chaud Patate : la cuisine de mamie
Bataille Food #64: Patricia de Karibo Sakafoescales gourmandes dans les cuisines de l’Asie
Bataille Food #65 : Lucile de Dans la cuisine de Djanisseplats classiques français en mode végé
Bataille Food #66 : Claire de Caillebot et Aurélie de J’ai toujours aimé le jaune moutarde : un printemps fleuri
Bataille Food #67 : Marie de Crazy Cake : les gâteaux de cérémonie
Bataille Food #68 : Choup’ du Pâte à ChoupLes souvenirs d’enfance
Bataille Food #69 : Léa du J’aime pas la saladeOn se raconte des salades

Bataille Food #70 : Charlie du Charlie Cocotte : Jouons avec les couleurs

 

 

 

 

18 réflexions au sujet de « Boba, le thé aux gros perles de tapioca »

    1. Tu sais Cata, j’en ai mangé toute mon enfance de fabrication industrielle, parfaitement modelées, et je n’avais aucune idée de comment les préparer maison. Jolie découverte partagée, alors ! ^^

      J'aime

  1. Très intéressant et instructif ton article. Maintenant je saurai quelle fleur brandir en tant que féministe 🙂 Et comme je te comprends, les temps sont difficiles en ce moment au Brésil. La fierté nationale doit rester, ce président n’a juste pas sa place ici.
    En tout cas ton hommage au drapeau est réussi, les 3 couleurs sont présentes ! Et ta recette est très originale ! C’est un mélange de cultures qui fait parfaitement honneur à notre belle forêt amazonienne.
    Merci pour le voyage culinaire Lina, et passe une belle soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Delphine^^
      Le thé est super bon, surtout avec la texture des perles, mais je suis obligée de te prévenir que les perles en soi sont plutôt amusantes que gouteuses, car le curcuma se sent très très subtile quand même.
      bises

      J'aime

    1. Merci pour ta visite, Valérie ! Je ne te séduis pas par le goût (ou c’est la texture que tu n’aime pas?), mais au moins tu t’es amusée par l’expérience de coloration. 😀
      À bientôt ;*

      J'aime

    1. Bonjour ! N’ayant jamais participé à ce défi, je pars à la découverte des conditions et j’espère avoir du temps pour m’y rendre. Déjà le thème me plaît beaucoup. À tout à l’heure ! 😀

      J'aime

    1. Salut ! Merci pour l’invitation et bravo pour ta nomination. La semaine prochaine je te confirme si je serais capable de participer, ok ! Bisous

      J'aime

Répondre à Silvie / Citronelle and Cardamome Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s